Bonjour     visiteurs jour : 12     Total clics   :   141638

 


Coucou et merci Merci            

Musique Maestro !






 
Clics 992

Rachmaninoff:  Concerto pour Piano No 2 op 18

 


W. Lingenberg, Collegium musicum Bonn, W. L. Mik

 Sergej Rachmaninov (1873-1943)


Concerto N°2 Klavierkonzert Nr. 2 c-moll op. 18
I. Moderato
II. Adagio sostenuto (ab 11:55)
III. Allegro scherzando (ab 25:24)
Wilfried Lingenberg, Klavier


Orchester des Collegium musicum der Universität Bonn Walter L. Mik, Leitung


(Konzertaufnahme aus der Aula der Universität Bonn 2./3. Juli 1997)

 

 

Sergueï Rachmaninov

 

Rachmaninov

Sergueï Rachmaninov, compositeur russe , écrit dans les années 1900 et 1901, le concerto pour piano no 2 en do mineur op. 18. Dès sa création le 11 septembre 1901 à Moscou il obtient un succès considérable non démenti depuis.

La composition de ce concerto intervient juste après les trois ans de dépression nerveuse dans laquelle Rachmaninov a plongé suite à l'échec de sa première symphonie, démontée par des critiques impitoyables.

 

Il est traité par le docteur Nicolas Dahl, neurologue russe, pratiquant l'hypnose selon l'enseignement de Charcot, qui lui conseille d'écrire ce concerto pour qu'il arrive à sortir de cette crise et retrouver sa créativité.

 

Ce concerto est reconnu pour sa difficulté et notamment pour la taille des mains qu'il demande au pianiste (dixièmes à jouer d'une seule main).

Il ressemble à un tableau musical des différentes étapes qui conduisirent Rachmaninov à la guérison. Il aida probablement le musicien à surmonter la crise qu'il traversa.

Aux premières mesures, le musicien émerge peu à peu d'une torpeur sinistre et grave. Réveillé, il se remémore les épisodes qui l'ont mené vers la crise. En une gigantesque anamnèse (évocation de sa maladie passée) , il voit défiler son passé, les moments douloureux de son existence ; d'où le ton grave et torturé de ce premier mouvement.

Concernant l'Adagio du 2ème mouvement  ayant chassé ses mauvais souvenirs, le musicien revient doucement à la vie. Son état reste fragile, mais plein d'espoir : il est comme un homme qui verrait poindre l'aube après une nuit terrible et cauchemardesque..

Enfin, au troisième le musicien goûte à présent pleinement aux plaisirs de la vie. Il retrouve foi en lui-même et en ce qu'il a de plus précieux : la musique.


 Source Wikipédia

 

 



concerto_2

Vos messages sont modérés.   Les visiteurs non inscrits ont leur pseudo préfixé par x_.   Merci de respecter la loi et les personnes.

Votre message -->

Classement
par date
croissante.
décroissante.
Vous
inaugurez
ce forum,
félicitations.
Pseudo     Le 24-9-2017.   Titre  

 

Total des visiteurs  :    363040   dont aujourd'hui :   12    En ligne actuellement :  1      Total des clics   141638